FREN 215
Introduction à la linguistique


Module 10

Les phénomènes discursifs


Greg Lessard, Études françaises, Queen's University

Énoncé vs phrase

  • Phrase - une unité linguistique abstraite définie par sa structure grammaticale
  • Énoncé - une phrase actualisée + son contexte et la situation où elle est produite

Énoncé, situation et contexte

discours2

Situation et contexte

  • Situation - l'ensemble d'éléments (personnes, lieu, actions, etc. dans le monde) dans lequel l'énoncé est produit
  • Contexte - l'ensemble d'éléments linguistiques qui entourent un énoncé

Les différents sens d'un même énoncé

Énoncé = Très bien!

Situation =

  • Quelqu'un vient de gagner un prix.
  • Quelqu'un vient de laisser tomber son café.

Contexte =

  • J'ai dit :
  • Je n'ai pas dit :

Un défi

A: Modifiez l'intonation de l'énoncé suivant selon une situation imaginée

B: Essayez de déterminer la nature de la situation

 

Il est là

Énoncé et texte

  • Énoncé - une production linguistique délimitée par une pause (à l'oral) et par une délimitation typographique ou spatiale (à l'écrit)
  • Texte - un ensemble d'énoncés reliés entre eux

Énoncés, textes et types de textes

discours1

Exemples ?

Deux principes de structuration textuelle

  • La cohésion - la relation entre les éléments d'un texte porté par des opérateurs linguistiques
  • La cohérence - les relations sémantiques à l'intérieur d'un texte

Comparez les deux textes suivants

Pierre s'est levé à 5h parce qu'il travaillait à 8h. Il prenait du jus dans le frigo. Le goût d'orange lui faisait du bien. Par la suite, il s'est versé un bol de céréales. Des Wheaties. Avec du lait. Le chat a sauté sur la table, attiré par l'odeur du lait et Pierre lui a donné quelques gouttes.

Pierre s'est levé à 5h. L'équipe de Montréal gagnera ce soir. Par la suite, on n'a toujours pas trouvé l'avion malaisien. On peut remplacer un groupe nominal par un pronom. Le pôle sud est caché par une immense couche de glace et Marie a gagné la loterie.

Des éléments linguistiques qui produisent la cohésion

Basé sur Halliday et al.

  • la référence
  • l'éllipse
  • la substitution
  • les transitions
  • les mécanismes grammaticaux (accord, concordance des temps, etc.)

La référence

le renvoi à un élément textuel au moyen d'un autre

  • L'homme en noir ouvrit la porte avec soin. Il entra dans la pièce.
  • L'homme en noir ouvrit la porte avec soin. Mais elle grinçait et on l'entendit.
  • Marie et Micheline travaillent ensemble : celle-ci est plus rapide que celle-là.

L'éllipse

une production linguistique basée sur une production antérieure mais qui ne comprend pas tous ses éléments

  • A: Où vas-tu ? B: À la gare.
  • Quand pars-tu ? B: Demain.
  • Jean vit en ville, Michelle à la campagne.

La substitution

le fait de remplacer un élément linguistique ou une structure par un autre élément ou structure

  • Jean est parti assez tôt. Il était fatigué.
  • La construction du bâtiment a commencé. Elle sera terminée dans un an.
  • A: Quelle sorte de lait veux-tu ? B: Du chocolat.

Les transitions

des éléments linguistiques qui signalent un lien avec une partie précédente d'un texte et une partie subséquente

  • Jean est parti assez tôt parce que je lui ai dit de le faire.
  • Elle n'est pas d'accord. Je peux toutefois la convaincre avec un peu de temps.
  • L'hiver continue. Par contre, cela assurera un printemps frais.

Les mécanismes grammaticaux

des catégories grammaticales (nombre, temps, personne, etc.) dont l'emploi systématique signale une relation entre les parties d'un texte

  • Les bottes achetées par Marie étaient brunes.
  • Elle n'était pas d'accord. On l'avait déjà convaincue de voter contre.
  • Le chien a mordu la chatte. Elle était furieuse.
  • Le chien a mordu la chatte. Il était furieux.

O1 -- Air France bonjour
C1 -- oui bonjour madame j'aurai voulu connaître le prix du billet 
      Paris Tunis s'il vous plaît
O2 -- excusez - moi je ne vous ai pas bien entendu
C2 -- est-ce que vous pouvez m'indiquer le prix du billet e Paris Tunis
O3 -- Paris Tunis oui vous voudriez voyager à quelle période de l'année
C3 -- en fait là c'est pour retrouver un prix d'un voyage déjà effectué
O4 -- oui
C4 -- le 14 décembre
O5 -- ah ah je vais regarder si j'ai / oui j'ai encore les tarifs de 
      décembre en machine parce que c'est assez récent e c'était un tarif 
      de quelle sorte
C5 -- bien écoutez j'essaie de de relire ça pourrait être est-ce que ça 
      pourrait être e 2020
O6 -- est-ce que vous possédez encore la souche du billet
C6 -- oui
O7 -- oui // et quelle sorte de codification avez-vous e sur le : alors 
      attendez / ouais / comment je pourrais vous aider e attendez je je 
      vais essayer de procéder par élimination est-ce que c'est une 
      personne de nationalité tunisienne qui a eu ce billet
C7 -- oui
O8 -- oui est-ce qu'elle a bénéficié d'un tarif travailleur est-ce 
      qu'elle est travailleur en France
C8 -- ah non non
O9 -- non elle ne travaille pas en France elle ne / il ne s'agit pas de 
      d'une enfant de travailleur ou de
C9 -- non non non  c'est un médecin de Tunis

Source : Corpus Air France

Le père Barbeau de la Cosse n'était pas mal dans ses affaires, à preuve qu'il était du conseil municipal de sa commune. Il avait deux champs qui lui donnaient la nourriture de sa famille et du profit par-dessus le marché. Il cueillait dans ses prés du foin à pleins charrois, et, sauf celui qui était au bord du ruisseau, et qui était un peu ennuyé par le jonc, c'était du fourrage connu dans l'endroit pour être de première qualité.

La maison du père Barbeau était bien bâtie, couverte en tuile, établie en bon air sur la côte, avec un jardin de bon rapport et une vigne de six journaux. Enfin il avait, derrière sa grange, un beau verger, que nous appelons chez nous une ouche, où le fruit abondait tant en prunes qu'en guignes, en poires et en cormes. Mêmement les noyers de ses bordures étaient les plus vieux et les plus gros de deux lieues aux entours.

Source : George Sand, La petite Fadette