Morphologie et lexicologie


Les origines du français

Les langues du monde

Il existe environ 7,000 langues au monde. Cf. Ethnologue

Les mouvements de la population des homo sapiens

Les migrations d'homo sapiens

Source: https://genographic.nationalgeographic.com/human-journey/

Les caractéristiques de homo sapiens

Les êtres humains, les arts et les symboles

Une flûte ancienne (environ 40,000 ans av. notre ère)

Une flute ancienne

Se trouve dans le musée d'histoire naturelle de Vienne

La femme de Willendorf (24,000-22,000 av. notre ère)

Willendorf

Se trouve dans le musée d'histoire naturelle de Vienne

La caverne de Lascaux (environ 20,000 av. notre ère)

Lascaux

Se trouve dans une caverne en France

Le développement de l'écriture

Exemple d'un rébus
La palette de Narmer (XXXIIe siècle avant notre ère)

Narmer

Exemple de l'écriture cunéiforme
Les instructions de Shuruppak (Sumer, 2600-2350 av. notre ère)

Shuruppak

© 2010 The Oriental Institute, The University of Chicago

Exemple de l'écriture hiéroglyphique
Le papyrus d'Ani (Égyptien, env. 1200 av. notre ère)

Papyrus d'Ani

© Trustees of the British Museum

L'alphabet phénicien (env. 1000 ans av. notre ère)

Narmer

Une inscription funéraire en latin (Rome, 1er siècle)

Popillius

L'inscription lit: Ci-gît Marcus Popillius Achaicus Quietus fils de Spurius. (Il avait) 11 mois.
L'objet se trouve dans le musée archéologique Johns Hopkins

Les caractéristiques de l'alphabet

Quels sont les traits formels de l'alphabet ?

A B C D E F G H
I J K L M N O P
Q R S T U V W X
Y Z

a b c d e f g h
i j k l m n o p
q r s t u v w x
y z

Les langues indo-européennes

Une comparaison de quelques mots du latin, du grec et du sanskrit

Latin Grec ancien Sanskrit
« pater » « πατήρ » (patḗr) « पितृ » (pitr̩)
« mater » « μήτηρ » (mếtêr) « मातृ » (mātr̩)
« frater » « φράτηρ » (frátêr) « भ्रातृ » (bhrātr̩)

Exemples tirés de http://fr.wikipedia.org/wiki/Indo-européen_commun

La distribution géographique
des langues indo-européennes

Les langues indo-européennes

Source: http://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/famindeur.htm

Les langues romanes: quelques comparaisons

Latin Français Italien Espagnol
digitus doigt dito dedo
aurum or oro oro
clavem clé chiave llave
pirum poire pera pera
vox/vocem voix voce voz
annellus anneau anello anillo
bracchium bras braccio brazo

Exemples tirés du site: http://indo-european.eu/wiki/index.php/Romance_languages#Vocabulary_comparison

La distribution géographique des langues romanes

Les langues romanes

Du latin au français

Le latin

Gallia est omnis divisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appellantur. Hi omnes lingua, institutis, legibus inter se differunt. Gallos ab Aquitanis Garumna flumen, a Belgis Matrona et Sequana dividit. Horum omnium fortissimi sunt Belgae, propterea quod a cultu atque humanitate provinciae longissime absunt, minimeque ad eos mercatores saepe commeant atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important, proximique sunt Germanis, qui trans Rhenum incolunt, quibuscum continenter bellum gerunt.

(Le texte et la traduction sont tirés du site: http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/caesar_dbgI/ de l'Université Catholique de Louvain.

Divisions de l'Empire de Charlemagne

Verdun Treaty 843

Les serments de Strasbourg (843)

Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di in avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dift, in o quid il mi altresi fazet, et ab Ludher nul plaid nunquam prindrai, qui meon vol cist meon fradre Karle in damno sit.

La chanson de Roland (vers 1170)

Carles li reis, nostre emperere magnes,
Set anz tuz pleins ad estet en Espaigne :
Tresqu’en la mer cunquist la tere altaigne.
N’i ad castel ki devant lui remaignet;
Murs ne citet n’i est remés à fraindre
Fors Sarraguce, k’est en une muntaigne.

La ballade des pendus (Villon 1431-1463)

Frères humains, qui après nous vivez,
N’ayez les cueurs contre nous endurciz,
Car, si pitié de nous pouvres avez,
Dieu en aura plustost de vous merciz.
Vous nous voyez cy attachez cinq, six :
Quant de la chair, que trop avons nourrie,
Elle est pieça devorée et pourrie,
Et nous, les os, devenons cendre et pouldre.
De nostre mal personne ne s’en rie,
Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre !