FREN 444: TP3 corrigé

Valeur totale: 12 points. À remettre au plus tard le 12 février 2015. Les réponses doivent être dactylographiées. L'évaluation du travail sera basée sur la qualité de l'analyse, sur la qualité du texte produit, et sur la correction grammaticale.

1) Identifiez les verbes conjugués dans le passage suivant tiré du roman Germinal de Zola. Faites-en la liste. Ensuite, situez-les sur la ligne du temps narratif. Faites cela sous forme d'un tableau. Finalement, expliquez la relation entre le temps verbal choisi et le moment sur la ligne du temps. (Valeur: 6 points)

Dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d'une obscurité et d'une épaisseur d'encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou, dix kilomètres de pavé coupant tout droit, à travers les champs de betteraves. Devant lui, il ne voyait même pas le sol noir, et il n'avait la sensation de l'immense horizon plat que par les souffles du vent de mars, des rafales larges comme sur une mer, glacées d'avoir balayé des lieues de marais et de terres nues. Aucune ombre d'arbre ne tachait le ciel, le pavé se déroulait avec la rectitude d'une jetée, au milieu de l'embrun aveuglant des ténèbres.

L'homme était parti de Marchiennes vers deux heures. Il marchait d'un pas allongé, grelottant sous le coton aminci de sa veste et de son pantalon de velours. Un petit paquet, noué dans un mouchoir à carreaux, le gênait beaucoup; et il le serrait contre ses flancs, tantôt d'un coude, tantôt de l'autre, pour glisser au fond de ses poches les deux mains à la fois, des mains gourdes que les lanières du vent d'est faisaient saigner. Une seule idée occupait sa tête vide d'ouvrier sans travail et sans gîte, l'espoir que le froid serait moins vif après le lever du jour. Depuis une heure, il avançait ainsi, lorsque sur la gauche à deux kilomètres de Montsou, il aperçut des feux rouges, trois brasiers brûlant au plein air, et comme suspendus. D'abord, il hésita, pris de crainte; puis, il ne put résister au besoin douloureux de se chauffer un instant les mains.

2) Analysez le texte suivant (Chat et souris associés, source Contes de Grimm) en éléments narratifs de base. En d'autres termes, montrez seulement les étapes essentielles de l'histoire. Utilisez le passé simple. Longueur de votre texte: entre 120 mots et 140 mots. (Valeur: 6 points)

Un chat et une souris décidèrent de vivre ensemble. Ils stockèrent à l'église un pot de saindoux en prévision de l'hiver. Mais le chat eut envie du saindoux. Prétextant une invitation à devenir parrain, il s’absenta et se rendit à l'église où il mangea une partie du saindoux. De retour, questionné par la souris, il donna comme nom de l’enfant ‘Sansledessu’. Plus tard, prétextant une autre invitation, il mangea une autre partie du saindoux et donna comme nom ‘Miparti’. Enfin, plus tard encore, il mangea le reste du saindoux et donna le nom ‘Toufini’. Avec l'arrivée de l'hiver, ayant faim, la souris proposa au chat d'entamer le saindoux. Ils se rendirent à l'église où la souris constata que le chat avait tout mangé. À ce moment, le chat mangea la souris. (132 mots)