FREN 444
Travaux pratiques: stylistique et traduction


Les structures textuelles : la description


Greg Lessard, Études françaises, Queen's University

La description et la focalisation

  • Le point de vue : qui voit ?
  • Les éléments vus
  • Les transitions d'un élément à un autre

Analyser le point de vue

Jeanne, ayant fini ses malles, s’approcha de la fenêtre, mais la pluie ne cessait pas. L’averse, toute la nuit, avait sonné contre les carreaux et les toits. Le ciel bas et chargé d’eau semblait crevé se vidant sur la terre, la délayant en bouillie, la fondant comme du sucre.

Maupassant, Une vie, http://abu.cnam.fr/

Dans la plaine rase, sous la nuit sans étoiles, d’une obscurité et d’une épaisseur d’encre, un homme suivait seul la grande route de Marchiennes à Montsou...

Zola, Germinal, http://abu.cnam.fr/

Analyser les éléments vus

La petite ville de Verrières peut passer pour l'une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges s'étendent sur la pente d'une colline, dont des touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres sinuosités. Le Doubs coule à quelques centaines de pieds au-dessous de ses fortifications, bâties jadis par les Espagnols, et maintenant ruinées.

Stendhal, Le Rouge et le Noir, http://abu.cnam.fr/

Comme il faisait une chaleur de 33 degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert.

Plus bas le canal Saint-Martin, fermé par les deux écluses étalait en ligne droite son eau couleur d'encre. Il y avait au milieu, un bateau plein de bois, et sur la berge deux rangs de barriques.

Flaubert, Bouvard et Pécuchet, http://abu.cnam.fr/

Analyser les transitions

... quand il se fut mis plus loin, du même côté, il la regarda. Elle avait un large chapeau de paille, avec des rubans roses qui palpitaient au vent derrière elle. Ses bandeaux noirs, contournant la pointe de ses grands sourcils, descendaient très bas et semblaient presser amoureusement l'ovale de sa figure. Sa robe de mousseline claire, tachetée de petits pois, se répandait à plis nombreux.


Frédéric, en face, distinguait l'ombre de ses cils. Elle trempait ses lèvres dans son verre, cassait un peu de croûte entre ses doigts ; le médaillon de lapis- lazuli, attaché par une chaînette d'or à son poignet, de temps à autre sonnait contre son assiette.

Flaubert, L'Éducation sentimentale, http://abu.cnam.fr/

Défi

Faites la représentation linguistique du tableau Nighthawks d'Edward Hopper

  • choisissez un point de vue
  • choisissez les éléments à décrire
  • choisissez une série de transitions