FREN 444
Travaux pratiques: stylistique et traduction


Introduction à la traduction


Greg Lessard, Études françaises, Queen's University

La traduction

message_texte_traduction

Quelques termes

  • LD = langue de départ
  • LA = langue d'arrivée
  • TD = texte de départ
  • TA = texte d'arrivée

Le cas le plus simple: l'équivalence des langues

  • L'industrie automobile a commencé l'année sur une note positive.
  • The automobile industry began the year on a positive note.

 

mais... la vérité est souvent plus complexe

Les relations forme-sens entre les langues

2langues

Traduire en anglais

  • Il n'y a pas de place ici.
  • Il ne faut pas crier sur la place publique.
  • Il a perdu sa place au ministère.
  • il reste dix places assises
  • regagner sa place après l'entracte

Traduire en français

  • Set her a place at the table.
  • His text was all over the place.
  • Not a hair out of place
  • friends in high places
  • your place or mine?
  • in the right place

Traduire size dans les contextes suivants

  • les chaussures
  • les robes
  • les pièces
  • les problèmes
  • une boîte de céréales

Traduire face dans les contextes suivants

  • pile ou face
  • le bâtiment en face de la gare
  • faire volte-face
  • la face cachée de la lune
  • perdre la face

Les unités de traduction

Caractéristiques :

  • collocation des éléments (un groupe qui se tient ensemble)
  • spécificité sémantique (il faut comprendre le groupe comme unité)
  • caractéristiques stylistiques

Les unités de traduction

Évaluer la traduction suivante du point de vue des unités de traduction

  • Sinclair came alive in the Olympic knockout stage, scoring a hat trick during a heated semi-final against United States.
  • Sinclair est devenue vivante lors de la scène olympique des coups de poing pour rendre inconscient marquant un chapeau truc pendant la semi-finale chauffée contre les Unis-États.
  • Sinclair s'est animée lors de l'étape à élimination des Jeux olympiques. Elle a marqué un tour de chapeau pendant la demi-finale passionnante contre les États-Unis.

Source: Macleans: 75 uniquely Canadian moments

Les unités de traduction

Évaluer la traduction suivante du point de vue des unités de traduction

 

  • When Jackie Robinson suited up for the Montreal Royals in 1946, he became a pioneer.
  • Lorsque Jackie Robinson a mis ses vêtements pour les Royals de Montréal, il est devenu un colonisateur.

Source: Macleans: 75 uniquely Canadian moments

Les unités de traduction

Évaluer la traduction suivante du point de vue des unités de traduction

 

  • When the Canadian Grand Prix debuted the Île Notre-Dame Circuit, Villeneuve tore up the track, taking the checkered flag and clearing the field by more than 13 seconds.
  • Lorsque le Canadien Grand Prix a débuté le circuit Île Notre-Dame, Villeneuve a déchiré la piste, prenant le drapeau à damier et nettoyant le champ par plus de 13 secondes.

Source: Macleans: 75 uniquely Canadian moments

La spécificité sémantique et stylistique

Chaque unité de traduction possède:

  • un sens spécifique selon le contexte
  • une valeur stylistique
    • niveau de langue
    • attitude
    • domaine
    • etc.

Analyser les mots en gras

 

  • Exporters were nervous as the value of the loonie rose relative to the greenback
  • Chris Hadfield made space cool again.
  • The Avro Arrow stood for a time as the pinnacle of Canadian ingenuity.
  • A generation of Canadians treasured their stubbies, and lamented the day when the country’s largest brewers moved to American-style longnecks.
  • René Lecavalier called the season-opening game between the Montreal Canadiens and the Detroit Red Wings.
  • Afterward, the photo shoot under way, Churchill chomped on his trademark cigar.

Source: Macleans: 75 uniquely Canadian moments

Un texte à traduire en anglais

Mais permettez-moi de me présenter : Jean-Baptiste Clamence, pour vous servir. Heureux de vous connaître. Vous êtes sans doute dans les affaires ? A peu près ? Excellente réponse ! Judicieuse aussi ; nous ne sommes qu’à peu près en toutes choses. Voyons, permettez-moi de jouer au détective. Vous avez à peu près mon âge, l’oeil renseigné des quadragénaires qui ont à peu près fait le tour des choses, vous êtes à peu près bien habillé, c’est-à-dire comme on l’est chez nous, et vous avez les mains lisses. Donc, un bourgeois, à peu près ! Mais un bourgeois raffiné ! Broncher sur les imparfaits du subjonctif, en effet, prouve deux fois votre culture puisque vous les reconnaissez d’abord et qu’ils vous agacent ensuite. Enfin, je vous amuse, ce qui, sans vanité, suppose chez vous une certaine ouverture d’esprit.

Source: Camus, La chute