VinciLingua
Le nom et le genre

Le nom et le genre

En français, le genre du nom est une de ses caractéristiques les plus importantes. Se tromper de genre, c'est comme se tromper d'orthographe. Cela crée une confusion plus ou moins grave et cela irrite les lecteurs et les interlocuteurs. En même temps, par l'accord, cela tisse des liens entre différentes parties du texte, comme l'illustre l'exemple suivant:

Le petit châton était perdu. Il s'était lancé dans le bosquet à la poursuite d'une sauterelle et d'une touffe à l'autre, il avait perdu son chemin. Maintenant, elles se ressemblaient toutes et du chemin il n'y avait plus de trace. Il n'était plus là.

Il y a des liens d'accord entre différentes parties de ce passage. Promenez votre souris sur le texte pour les découvrir. Il est donc fondamental de bien maîtriser le genre des noms

.

Il y a aussi des cas où seul le genre distingue deux homonymes, comme l'illustrent les exemples suivants, et se tromper de genre signifie qu'on a choisi le mauvais mot:

le livre (qu'on lit) la livre (mesure du poids ou d'argent, en Angleterre
le voile (qui recouvre le visage) la voile (qui fait avancer un bâteau à voiles)
le manche (partie d'un outil qu'on tient) la manche (partie d'une chemise qui recouvre le bras)
le tour (mouvement de rotation, un outil qui tourne) la tour (construction verticale et élevée, comme la tour Eiffel)

On dit souvent que le genre des noms en français est arbitraire et qu'il faut tout simplement mémoriser chaque cas. En fait, cela n'est pas tout à fait exact:

  • à part quelques rares exceptions, les noms qui désignent un être animé mâle sont masculins, et ceux qui désignent un être animé femelle sont féminins. Ainsi, on dit LA tigresse mais LE tigre, LA fille mais LE fils.
  • la plupart des suffixes attachés à des noms non animés ont un seul genre comme l'illustre le tableau ci-dessous:
Suffixes masculins Suffixes féminins
-eur attaché à un verbe: lancer + -eur donne un lanceur (qqc qui lance) -eur attaché à un adjectif: long + -eur donne la longueur (la qualité d'être long)
-ment attaché à un verbe: lancer + -ment donne le lancement (l'action de lancer) -ion attaché à un verbe: conclure + -ion donne la conclusion (l'action de conclure)
-ier attaché à un nom de fruit: pomme + -ier donne un pommier (un arbre qui porte des pommes) -ette attaché à un nom: camion + ette donne une camionnette (un petit camion)

Pour tester le rôle des suffixes, promenez votre souris sur la liste suivante. Dans chaque cas, essayez de deviner le genre avant.

  • matinée
  • apprentissage
  • faiblesse
  • arrosoir
  • croyance

Le féminin et les professions

En français, il est possible de distinguer le sexe d'une personne qui occupe un emploi. Dans certains cas, comme LE dentiste et LA dentiste, seul le changement du déterminant montre la différence, mais dans d'autres, le suffixe le fait aussi. Ainsi, on dit un avocat pour un homme et une avocatE pour une femme. Plusieurs suffixes peuvent jouer ce rôle, comme l'illustre le tableau suivant:

.
Masculin Féminin Remarques
un pilote, un architecte une pilote, une architecte La même forme pour les deux genres.
un agent, un consultant une agente, une consultante Pour obtenir le féminin, on ajoute souvent -e aux mots qui se terminent en -t au masculin.
un député (a Member of Parliament), un employé une députée, une employée Pour obtenir le féminin, on ajoute souvent -e aux mots qui se terminent en au masculin.
un professionnel, un éléctricien une professionnelle, une éléctricienne Les mots masculins qui se terminent en -l ou -n voient souvent leur consonne finale dédoublée et l'ajout d'un -e au féminin.
un ouvrier (a worker), un conseiller une ouvrière, une conseillère Les mots masculins qui se terminent en -er ou -ier ont souvent une forme féminine en -ère ou -ière.
un assembleur, un camionneur (a trucker) une assembleuse, une camionneuse Les mots masculins en -eur, surtout dans les noms de métier, ont souvent une forme féminine en -euse.
un ingénieur (an engineer), un professeur une ingénieure, une professeure Surtout au Canada, les mots masculins en -eur pour les noms de professions ont souvent un équivalent en -eure au féminin. Cet usage est moins fréquent en France.
un aviateur, un directeur une aviatrice, une directrice Les mots masculins en -teur ont parfois un féminin en -trice

Un quiz sur le féminin des professions et métiers

Sur la base de ce que nous venons de voir, testez votre compétence. Dans chaque cas, vous allez voir une forme masculine. Tapez la forme féminine appropriée (y compris le déterminant indéfini) et vérifiez votre réponse. Vous verrez sept questions chaque fois que vous prenez le quiz, mais la banque de questions est plus grande et vous verrez différentes questions chaque fois. Notez aussi qu'il faut utiliser un clavier français. Si vous n'en avez pas un, vous pouvez copier-coller une des lettres suivantes dans votre réponse: à â é è ê î ô ù û ç.